La pensée du jour

c’est amusant comme le vocabulaire des entreprises est inégal.

Autant un « centre de profit »  est une expression particulièrement bien choisie et sans ambiguïté sur le concept, autant « ressources humaines » …

Je ne sais pas ce qui y fait le plus défaut: les ressources ou l’humanité ?

Parfois je regrette le service du personnel… Le libellé était moins prometteur mais n’entretenait pas non plus de faux espoir  😉

Comments 4

  1. C’est fou comme notre monde actuel tend a embellir les choses, les gens, les actions.

    On nous parle de techniciens de surface, de malvoyants, ou de déficients mentaux… Pourquoi n’appellerai-t-on pas le chat « félin domestique » alors que c’est tout bonnement un putain de chat…

    Pour en revenir aux ‘RH », le terme vient effectivement auréoler leur petite personne, intouchable. Ils ont le pouvoir sur le personnel, décident de la personne a embaucher etc…

    Comme si cela ne leur suffisaient pas de se faire lécher le … a longueur de journée par tous ces crétins asservis en quête de reconnaissance ou de job. Mais en même temps, si on y réfléchit, ne serait-ce pas la le principe de l’humanité?

  2. Voilà un point de vue dès plus noir !
    Effectivement certains RH donne un sentiment d’impunité.
    A ceux-là je tire mon chapeau, comme à chaque fois qu’un inutile sait se rendre indispensable! Ils n’ont pas de valeur ajouté fonctionnelle ou opérationnelle, mais permettent à chacun de toucher sa paie…
    Heureusement, j’en ai aussi croisé certains qui étaient force de proposition sur la vie de l’entreprise, capable d’écoute, certains qui n’ont pas perdu de vue le rôle des fonctions transverses.
    A ceux-là, merci…Et en plus ils permettent à chacun de toucher son salaire aussi.

  3. Tu parle des grands groupes… ou les RH ne sont qu’un des chainons structurants d’une structure destructurée. Point de cela en PME…

  4. Autre paradoxe ?

    Il y a d’autant moins de monde aux ressources humaines que la taille de l’entreprise est du même nom.
    Sinon, rassure toi! Il y a encore des grands groupes « structurés » même dans la région de l’Adour. On les reconnaît vite!
    On y trouve encore de la passion.Ils sont fiers de leur coeur de métier. Les fonctions transverses ne sont là que pour aider les gens du métiers.
    Après, j’en connais peut être une ou deux où la production sert surtout d’alibi pour distraire les fonctions transverses.
    Un conseil : évite les ! Sans passion, les journées sont longues .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *