le modéle économique atomistique

Voilà le dernier schéma organisationnel en vogue: Le modèle ATOMISTIQUE.

Ce modèle est tellement révolutionnaire qu’il s’est souvent imposé naturellement dans nos entreprises.

L’entreprise dans son ensemble est vu comme un atome avec son lot de particules.

En son centre, le coeur de métier représente le noyau. Il est composé d’un nombre variable de services et de  départements plus ou moins liés et en interaction: les neutrons et autres protons.

Gravitant autour de ce noyau, on trouve le management qui compose une couche plus ou moins dense d’électrons gravitant autour de l’activité (du noyau): toujours en interaction mais jamais acteur.

Grâce à ce modèle, la notion d’agitation thermique prend toute sa dimension: c’est une agitation désordonnée des électrons, qui ne provoque pas de mouvement d’ensemble mais simplement du bruit et un échauffement.

Je rappelle qu’une définition de l’échauffement pourrait être une élévation de la température traduisant une perte d’énergie..

 

 

 

NDA: ce modéle est largement empirique, je recherche donc une caution scientifique pour valider le modèle (ou l’infirmer…)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.