L’euthanasie des disques durs

Dans un article du Monde Informatique, la société Kroll Ontrack, société spécialisée dans la récupération des données,  indique que près d’un tiers des disques irrécupérables le serait suite à des erreurs humaines.
Kroll Ontrack indique que dans leur tentative de se réparer seul, les utilisateurs aggravent la situation dans de nombreux cas (recours à un sèche cheveu, échange de pièces, coups, …) pour se dépanner seul, dans l’urgence et avec le sentiment de faire une petite économie.
Le plus amusant reste qu’il est aujourd’hui simple de prévenir les pertes de données sur à des pannes de disque : tous les disques modernes intègrent le SMART qui averti que la fin est proche.
De toute façon, avec des sauvegardes rigoureuses et une organisation cohérentes de ses données, ce type de panne n’est, en général, qu’un vulgaire incident sans conséquence.
La vraie économie est de ne payer qu’une fois les choses…Juste parce que cela m’amuse: les dix perles de l’année chez Ontrack  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.